• 18 | 04 | 2021 08:01

Flash Info

Cultures | Bientôt des engrais made in Togo

Vers l’ouverture très prochaine d’une usine locale de fabrication d’intrants agricoles. L’annonce vient du ministre Antoine Lekpa Gbegbeni.

Au lendemain du passage du Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbe sur la Télévision nationale dans le cadre de ses 100 jours, les membres de son équipe étaient sur les médias. Mercredi 20 janvier 2021, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, Antoine Lekpa Gbegbeni, reçu chez nos confrères de Taxi Fm, a décliné les grands axes de son bilan.

Le ministre a, d’abord, expliqué avoir pris dès les premières semaines à organiser notamment des rencontres avec les interprofessions dans les différentes filières agricoles, à mettre en œuvre le programme présidentiel de lancement des zones d’aménagement agricole planifiée (ZAAP).  « Il s’agit d’aménager de vastes superficies de terres pour une agriculture intensive, mécanisée, centrée sur l’irrigation, l’utilisation d’intrants agricoles améliorés des semences et des engrais et favoriser surtout des activités connexes telles que l’élevage, la pisciculture », a déclaré Antoine Gbegbeni.

Ensuite, dans la série des annonces, il a laissé entendre que son département « est en train de développer une première série de 80 ZAAP sur toute l’étendue du territoire ». « Ça fait partie des premières actions que nous avons entreprises », a souligné le ministre. Le nouveau patron de l’Agriculture togolaise a vanté l’importance de l’étude de la carte de fertilité des sols qui a été mise en place. Cette étude a « commencé par la région des Savanes, de la Kara, Centrale ». Selon Antoine Lekpa Gbegbeni, son département est « dans l’attente des résultats de la région des Plateaux et de la région Maritime ».

Puis, il a fait cette grande annonce : celle de la mise en place imminente d’une usine locale de fabrication d’engrais. «  Nous sommes, aujourd’hui, dans une phase cruciale qui est celle de la mise en place très prochainement d’une usine de fabrication d’engrais made in Togo. Ils vont être adaptés à la composition de nos sols », a affirmé Antoine Lekpa Gbegbeni. Selon le ministre, la création de cette usine va contribuer à l’amélioration de la productivité et des rendements.

Selon Gbegbeni, « 100 premiers jours ont été très intenses ». « Nous avons vraiment mis le maximum pour pouvoir bien cerner la problématique du secteur agricole afin de répondre au mieux et au plus tôt aux attentes de la population togolaise », a-t-il rassuré.

En 2015, la Compagnie des intrants agricoles du Togo (CIAT) a été installée dans la zone portuaire de Lomé. Avec une capacité de 50.000 tonnes d’engrais et  une production de 2000 tonnes par jour, la CIAT a nécessité 2 milliards FCFA d’investissement. Selon ses responsables, la compagnie produit des types variés d’engrais destinés, entres autres, aux maraîchers, aux producteurs de café, de cacao, de coton. A sa création, la société ambitionne de satisfaire le marché local et la conquête de la sous-région.

 Anani GALLEY


Commentaires