• 06 | 04 | 2020 09:57

Flash Info

Pêche | CAOPA : Gaoussou Guèye rempile

La Conférence africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale (CAOPA) a renouvelé sa confiance au sénégalais Gaoussou Guèye. Il est reconduit à son poste de président à l’issue de l’assemblée générale tenue le

« On est dans une situation où la CAOPA doit relever des défis et des challenges liés aux enjeux de la pêche artisanale, notamment travailler à l’amélioration des conditions de vie et de travail des femmes dans le secteur de la pêche, à savoir les femmes transformatrices, celles qui sont dans le mareyage et le commerce du poisson », a relève Gaoussou Guèye après sa reconduction.

Des défis qu’il compte relever avec le soutien de son équipe. Gaoussou Guèye bénéficie du temps puisque le mandat du président qui était de (03 ans) est rallongé de cinq (05) à l’issue de l’Assemblée générale. Aussi le bureau passe de neuf (09)  à onze (11), avec les « arrivées d’un représentant de la pêche continentale et d’un représentant de la Fédération des pêcheurs artisans de l’Océan indien (FPAOI), qui rejoignent la Gambie, la Côte d’Ivoire, le Libéria, le Maroc, la Guinée-Bissau, le Sénégal et la République de Guinée ». Il est également annoncé la mise en place de la cellule de jeunes. Une pépinière de la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale.

Toutefois, le président de CAOPA devra, entre autres, s’atteler au chantier de la promotion d’une pêche responsable et durable, de la  sensibilisation, de la responsabilisation. Il appelle aussi à un changement de comportement. « Pour rendre la CAOPA beaucoup plus crédible, il faudrait qu’on change de comportement et essayer d’inclure ce changement de comportement dans nos communautés pour une pêche artisanale responsable et durable, afin de mieux participer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle », souhaite Gaoussou Gueye.  Aussi ambitionne-t-il de travailler avec l’aide des membres afin de « montrer la place de l’Afrique en perspectives de 2022 qui marque l’organisation de l’année internationale de la pêche artisanale ». Pour lui, « l’Afrique doit y jouer un rôle important et montrer sa place de leader dans le monde dans le domaine de la pêche artisanale ».

Anani GALLEY


Commentaires