• 18 | 04 | 2021 07:29

Flash Info

Agroalimentaire | Communes : comment les marchés de Lomé sont redistribués

Depuis septembre 2019, Lomé et les villes de l'intérieur du Togo sont subdivisées en mairies à la faveur de la décentralisation. Elles sont au total 117 communes sur toute l’étendue du territoire auxquelles des compétences ont été transférées.

Cette dévolution de pouvoir ne va pas sans droit de regard des maires sur les ressources que regorgent leurs entités territoriales. Les marchés en font partie.

Longtemps plusieurs marchés de Lomé étaient sous la coupole de l’Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM). Mais avec la communalisation ces points d’activité économiques sont redistribués entre l’institution et les mairies. Voici la nouvelle configuration des marchés dont nous avons copie.

Certains marchés ne se trouvent pas sur le tableau comme celui d’Adidogomé. Il fait partie de Golfe 7. Selon Mme Somialo Potcholi-Kadja, la Directrice de l’EPAM, les marchés ont été répartis en fonction de la situation géographique.  « Le marché d’Adidogomé n’a jamais été sous la gestion de l’EPAM tout comme ceux d’Agoè-Asiyeye, Agoè-Zongo et Atchanvé », souligne-t-elle. La Directrice précise que « seuls les marchés qui sont géographiquement situés dans l’ancienne commune de Lomé et auparavant gérés par l’EPAM, ont été transférés aux nouvelles communes ».

Anani GALLEY


Commentaires